Evénements en cours

MACVAL_vue_large.jpg

«Désidération» @ MACVAL
du 30 mars au 25 août 2019

« Lignes de vies - une exposition de légendes »

Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine
Exposition collective du 30 mars au 25 août 2019
Commissariat Frank Lamy, assisté de Julien Blanpied et Ninon Duhamel

“Concevoir sa biographie comme force créatrice est le vecteur commun aux artistes internationaux invités dans « Lignes de vies – une exposition de légendes » qui réunit les gestes artistiques de générations et de pratiques différentes, allant de la photographie à la vidéo, en passant par la peinture, l’installation, la performance ou encore l’écriture. Les œuvres données à voir dans cette exposition collective construisent une réflexion autour de la mise en scène et de la représentation de soi et déconstruisent, analysent, critiquent ou interrogent les phénomènes et les processus qui façonnent et légitiment l’identité/les identités. Loin d’un geste narcissique ou autocentré, à travers elles les artistes reconstruisent et proposent, plus que de nouvelles identités, des identités choisies. Un geste politique de reprise en main de la narration de sa propre légende. « Tout ceci doit être considéré comme dit par un personnage de roman » - Roland Barthes par Roland Barthes, Seuil, 1975

Structure conçue et réalisée par DIPLOMATES + Volkhovites + Photographie tirée sur aluminium
Pièce sonore : extraits du « Fragmentaire désidéré », musique d’Akira Rabelais, voix de Adrian Gebhart
Production : MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine.
Remerciements à la Galerie les filles du calvaire, Paris.

Depuis une dizaine d’années, SMITH explore les identités et modes d’existence alternatifs pour sortir de la binarité et des essentialismes, de la hiérarchisation du vivant et des classifications sclérosantes. Le concept et la pratique de la transition jouent un rôle majeur dans sa pensée critique et plastique : transition de genre, d’état, mais aussi d'espèce, pour devenir une alternative vivante, jouant sur la frontière entre le réel et la fiction. En 2016, en polynôme avec le cosmologiste Jean-Philippe Uzan (CNRS, Institut d’Astrophysique de Paris) puis l’écrivain Lucien Raphmaj, SMITH engage le projet « Désidération » qui allie art, philosophie, science, spiritualité, narration spéculative et poésie. Cette oeuvre polymorphe, collaborative et évolutive vise à la fondation d'une humanité interstellaire et transtemporelle, retrouvant son lien avec son cosmos d’origine à travers l’implantation de météorites dans le corps des désidérés. Le dispositif présenté accueille traces et témoins du voyage préparatoire à ce geste performatif, politique et poétique.